Dernière modification : 30 janvier 2019 à 15:25

​Histoire de la commune de Schieren

 

 

Le nom du village de Schieren, localisé dans la vallée de l'Alzette se rencontre sous différentes formes: Suiren,Skiren,Chiren,Schirren, Chierrrrenne,, Schyren et Schirn. Même le nom de Schüraa été utilisé, ce qui correspond à grange.

Au Moyen Age les deux sections de Niederschieren et d'Oberschieren se trouvaient sous la seigneurie de Larochette. Au XIX siècle et au début du XX siècle, Schieren était connu en tant que centre commercial renommé bien au-delà de ses frontières.

Aux abords de la B7 un site gallo-romain d'une importance scientifique majeure vient de livrer aux archéologues d'exceptionnelles fresques polychromes ainsi que des stucs décorés remarquables. Il s'agit de découvertes uniques pour le Luxembourg et rares pour le nord de l'Europe.

L'histoire moderne de la commune de Schieren commence en 1850, lorsque Guillaume III détache les sections de Niederschieren, Oberschieren et Birtrange de la commune d'Ettelbruck pour former la commune de Schieren. C'est ainsi que le premier conseil communal fût installé le 17 avril 1850. M.Dominique Toussaint du Moulin de Schieren à Birtrange a été le premier à être nommé dans les fonctions de bourgmestre (1850-1867).

De nos jours, la localité compte quelque 2023  citoyens dans les sections de Schieren, Birtrange et de Colmar-Pont. Du point de vu électoral, la commune de Schieren est d'ailleurs unisectionnaire. L'inauguration de l'église paroissiale de Schieren de style néogothique remonte à 1879. Elle a été entièrement rénovée en 1969.

Le château de Birtrange constitue la propriété culturellement et architecturalement la plus importante. Ses parties les plus anciennes datent encore du 13e siècle. Construit par Gaspard-Florent de Breiderbach, le château appartint pendant de longues années à la famille de Blochhausen, notamment au Baron Félix De Blochhausen, ancien Premier Ministre, pour devenir en 1935  la propriété de la famille de Broqueville. Par arrêté du Conseil de gouvernement du 19 janvier 2018 le château était classé monument national.

Soucieuse de développer tourisme et commerce,  Schieren a inauguré en 1982 un circuit auto-pédestre. Ce circuit permet de découvrir un environnement naturel pittoresque et paisible. Le chemin de randonnée national « Sentier Adrien Ries » avec une boucle de 48 km traverse aussi la commune. Ce sentier entièrement balisé depuis 2013 symbolise le lien entre les 6 communes de la Nordstad.

A proximité de la ligne de chemins de fer Luxembourg-Troisvierges, qui fait halte à Schieren, une importante zone d'activité commerciale et artisanale existe.

En juillet 1993 le contournement de Schieren a été inauguré. Avec son pont de 400 mètres, cet important tronçon de la A 7 reliant le Nord du pays à la capitale a permis un apaisement considérable de la densité de circulation à l'intérieur de la localité. Lors du réaménagement de la RN 7 traversant le village une fontaine encadrée d'une oeuvre d'art plastique de l'artiste allemand Bonifatius Stirnberg a vu ses jours à la place de l'église. Cette œuvre reflète une partie du patrimoine culturel et populaire de la localité de Schieren : La femme aux roses, le marchand de bestiaux et finalement le gamin sonnant les cloches à la mélodie d'une chanson populaire .. Bim , bam Biren klacken lauden zu Schieren bien connue au pays.

Le 12.07.1996 un hall sportif et une toute nouvelle caserne pour les Sapeurs-Pompiers ont été inaugurés.

Ces dernières années d`autres projets ont été réalisés. On mentionnera seulement la construction d`une maison relais, d`une crèche, l`extension de l`école fondamentale ou encore l`extension de la maison communale.  

Depuis le 01 janvier 1982 le conseil communal de Schieren est composé de neuf membres, ceci en fonction du nombre de citoyens, qui avait franchi le cap des 1000 habitants dès la  fin des années 70.

Actuellement la commune a entamé des discussions pour fusionner avec les communes de Ettelbrück, Erpeldange -sur-Sûre, Diekirch et Bettendorf.

~

Janvier 2019


 

Non
Non